Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louange à Allâh, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. Nous croyons en Lui, et en Lui nous plaçons notre confiance. J'atteste qu'il n'y a Nul divinité digne d'etre Adoré a part ALLAH ET Mohamed (sws) et son serviteur messager

27 Sep

Question Reponse Ramadan Part 2

Publié par ADMIN  - Catégories :  #Ramadan


42EME QUESTION

J’ai 16 ans, je suis a l’hôpital depuis 5 ans et le dernier ramadan on m’a donnée un traitement alors que je jeûnais. Il était très fort et a un grand effet sur l’estomac et le corps. D’ailleurs à la priere de l’3asrr j’ai eu très mal et j’ai failli mourir. Et le prochain ramadan aussi on compte me le redonner. Est ce que je peux jeûner ce jour-là? Et est ce que je dois le rattraper ? Et le fait qu’on me prélève du sang annule-t-il le jeûne ?


REPONSE de cheykh ibn baz rahimahoullah.

Il est permit à une personne malade de manger pendant le ramadan, si le jeûne lui cause de la difficulté. Et si le malade a besoin de prendre un traitement, alors qu’il le prenne et mange et boit.
Et sur le fait de prélever du sang, il n’y a pas de mal. Par contre, si on lui prélève beaucoup de sang durant la journée alors il est mieux de rattraper ce jour par précaution car ça ressemble à al hijama.



43EME QUESTION

J’ai entendu un imam dire dans un discours qu’un travailleur qui est en difficulté de jeûner, et dont le travail est le seul moyen de vie, doit donner pour chaque jour à manger aux pauvres.
Y a-t-il une preuve dans le coran et la sounnah sur cela ?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Il n’est pas permit à une personne, qui est dans l’obligation de jeûner, de ne pas le faire.
Sauf s’il travaille et qu’il a vraiment du mal à le faire, alors dans ce cas, il prend ce qu’il lui suffit , pas plus.
Et la fatwa que vous avez cité n’est pas correct.


44EME QUESTION

Est-ce qu’une femme qui est en état de menstrues peut manger pendant le ramadan et rattraper son jeûne plus tard ?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Il n’est pas permit à la femme en état de menstrues de jeûner car il ne sera pas valable. Donc elle doit manger et rattraper son jeûne plus tard.


45EME QUESTION

Une femme qui s’est purifiée après les lochies, a recommencé à jeûner mais a constaté un écoulement de sang après cela. Est ce qu’elle doit rattraper les jours qu’elle a jeûné et ceux qu’elle n’a pas jeuné ?


REPONSE de cheykh ibn baz rahimahoullah

Si la femme est devenue pure pendant les 40 jours des lochies , alors elle doit jeûner et prier. Sinon elle ne doit pas jeûner, ni prier pendant ces 40 jours. Si elle a des métrorrargies, elle doit faire les ablutions avant chaque prière. Et cela n’empêche pas les rapports intimes car cela n’est pas considéré impur.
Et une fois que les 40 jours sont passés, elle n’est plus considerée en état de lochies et elle doit, donc, se purifier et reprendre son jeûne et ses prières ainsi que rattraper le jeûne qu’elle n’a pas fait durant ce temps.
Et si le sang coule de nouveau, elle doit délaisser le jeûne et la prière pendant ce temps.


46EME QUESTION

Certaines femmes prennent des pilules pour empêcher le sang des menstrues et ce, pour ne pas rompre leur jeune . Y a-t-il des conditions par rapport à leur pratique ?

REPONSE de cheykh ibn otheymin rahimahoullah.

La femme ne doit pas prendre la pilule car elle doit accepter ce qu’allah a prescrit à la fille d’adam, car dans cela il y a une hikma.
Si la femme essaie d’empêcher l’arrivée de ses menstrues, alors il peut y avoir des effets secondaires et occasionner des problèmes de santé et au niveau de l’uterus.
Donc il faut se soumettre à la nature et rompre quand les menstrues sont là et jeûner quand elle n’est pas en état de menstrues. C’est la nature qu’allah lui a donnée.


47EME QUESTION

Quel est le statut de la femme qui est enceinte ou qui allaite si elle ne jeûne pas pendant le ramadan ?

REPONSE de cheykh ibn otheymin rahimahoullah.

Si le jeûne cause des difficultés et peut causer des problèmes pour leur enfant, alors elle n’est pas obligée de jeûner et rattrape ses jours plus tard. Mais si la cause est la crainte pour l’enfant, elle doit rattraper et elle doit nourrir un pauvre pour chaque jour.
Et d’autres oulamas disent qu il n’y a pas de dalil sur le fait de nourrir un pauvre pour chaque jour, donc elle ne doit que rattraper ses jours, selon leur avis.


48EME QUESTION

Une femme était enceinte durant le mois du jeune et elle a mangé et a rattrapé ses jours plus tard en faisant sadaqa pour chaque jour. Et un autre ramadan, elle était dans la même situation
mais elle n’a pas fait sadaqa. Est ce qu’elle doit faire sadaqa ?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si la femme enceinte craint pour elle ou pour son enfant, elle ne jeûne pas mais rattrape ses jours sans plus. Car elle est dans la situation du malade qui craint pour sa santé.



49EME QUESTION


Si une femme enceinte ou qui allaite craint pour elle et pour son enfant et qu’elle mange pendant je jeune, Est ce qu’elle doit rompre son jeûne et nourrir des pauvres pour chaque jour ou doit-elle juste rattraper ses jours ou alors nourrir des pauvres seulement ?
Quel est avis le plus authentique ?



REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si une femme est enceinte ou allaite et qu’elle craint pour elle ou pour son enfant, elle mange et fait que rattraper ses jours comme le cas du malade.



50EME QUESTION

Quelles sont les conditions pour pouvoir manger pendant le voyage ?
Y a t il une différence entre celui qui est sur une monture ou pas ?
Est ce qu il est meilleur de jeûner pendant le voyage ?
Est ce qu il y a une différence selon que le voyage est fatiguant ou pas ?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Il est permit au voyageur quand il parcourt une distance, dans laquelle il accomplit une prière,
de rompre son jeûne, qu’il soit sur une monture ou non, que le voyage soit fatiguant ou non, qu il ait soif ou non.
Donc il n’y a pas de condition spéciale pour rompre son jeûne en voyage mais plutôt c’est une autorisation générale. Et les sahabas voyageaient avec le prophète (صلى الله عليه و سلم) et certains jeûnaient et d’autres pas. Et personne ne blâmait l’autre.


51EME QUESTION

Si on voyage pendant le ramadan et qu’on mange pendant le jeûne et qu’on arrive dans une ville ou un pays dans lequel on reste plusieurs jours et qu’on s’est abstenu de manger et de boire pendant ces jours-là, est ce qu’il est permit de manger ou de rompre le jeûne sachant que la personne n’est pas dans son pays d’origine ?


REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Si une personne passe par un pays qui n’est pas le sien et qu’il ne jeûne pas, alors elle n’a pas à s’abstenir de jeûner si son séjour dure quatre jours au moins. Mais si elle décide de rester 4 jours au plus, alors elle doit jeûner ces jours-là car elle est considérée comme résidente.



52EME QUESTION

Est-ce que le statut du voyageur s’applique pour les chauffeurs de bus et ceux qui travaillent toujours en dehors de leur ville pendant la journée de ramadan ?


REPONSE de cheykh ibn otheymin rahimahoullah

Oui, s’applique sur eux le statut du voyageur. Donc, qu’ils raccourcissent et regroupent leur salat et mangent. Mais qu’ils jeûnent pendant les journées d’hiver.
Ceux qui travaillent dans la ville, ne sont pas considérés comme voyageur, alors ils doivent jeûner.


53EME QUESTION

A ceux qui combattent l’ennemi leur est-il permit de rompre le jeûne et de le rattraper plus tard?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si ceux qui combattent l’ennemi sont voyageurs, alors il leur ait permit de manger et de rattraper le jeûne. Mais s’ils ne sont pas voyageurs et que c’est l’ennemi qui les attaque alors le jeûne leur est obligatoire. Et s’ils ne peuvent pas réunir les deux choses (djihad et jeûne) alors ils peuvent le rompre et le rattraper après.



54EME QUESTION

Une femme a eu une maladie psychique et était dépressive et elle a donc délaissé le jeûne durant quatre ans. Doit-elle rattraper son jeûne et quel est son statut dans ce cas?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si elle a délaissé le jeûne car elle n’avait pas la capacité de le faire, alors qu’elle le rattrape dès que possible car le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Celui qui est malade ou en voyage alors qu’il rattrape son jeûne plus tard. Car allah veut pour vous la facilité et non pas la difficulté ».
Mais si les médecins font le rapport que sa maladie est incurable, alors elle doit nourrir pour chaque jour un pauvre (par un demi sah) et elle serait dans le même cas que la personne âgée.


55EME QUESTION

Une personne a mangé pendant deux jours de l’année 95 de l’hijra et elle est arrivée l’année 96 sans qu’elle n’ait rattrapé ses jours. Et cette année-là, elle a mangé aussi. Et donc, elle n’a rattrapé tous ses jours d’un coup qu’au mouharam.
Est ce qu’il y a une kafara à faire car elle n’a pas pu les rattraper avant ?


REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si la personne a rompu son jeûne pour une bonne raison alors il doit juste les rattraper. Par contre, si elle la rompu le jeûne sans raison elle doit les rattraper et se repentir à allah.
Si la personne, du fait qu’elle a retardé son jeûne, l’a fait pour une raison valable, alors elle n’a pas à faire une kafara. Mais, si elle n’a pas rattrapé son jeûne, avant l’autre ramadan, sans raison, alors elle doit nourrir des pauvres pour chaque jour, l’équivalent d’un demi sah pour chacun.
Mais si elle a rompu son jeûne pour avoir eu des rapports avec son épouse alors elle doit rattraper, mais, en plus, elle doit faire une kafara. C’est-à-dire soit affranchir un esclave, soit jeûner 2 mois successifs ou alors nourrir 60 pauvres. Et ceci, pour chaque jour non jeûné.



56EME QUESTION

Une étudiante a raté le jeûne à cause de ses examens pour mieux étudier car cela aurait empêché d’étudier. Que doit-elle faire pour se faire pardonner de son acte ?
REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.
Elle doit se repentir à allah et rattraper ses jours et allah accepte le repentir de ses serviteurs sincères. Et elle doit délaisser ce péché par crainte de Son châtiment tout en regrettant son acte. Allah pardonnera alors ses péchés.
Aussi, elle ne doit plus revenir sur ce péché. Et si le péché consiste en une injustice envers un être humain, alors elle doit lui rendre son droit et leur demander pardon pour que son repentir soit accepté. Et le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: “Le repentir efface ce qui est venu avant “.
Aussi il a dit (صلى الله عليه و سلم): “Celui qui est injuste envers son frère, qu’il lui demande pardon avant le jour ou il n’y aura ni dirham ni dinar, mais que ses bonnes actions et où il prendra de ses bonnes actions ou alors il lui donnera des péchés supplémentaires “.


57EME QUESTION

Quel est le statut de celui qui a mangé un jour, pendant le mois de ramadan, et ne l’a pas rattrapé jusqu'a l’entrée de l’autre ramadan ?

REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si il l’a retardé pour une raison valable alors il doit le rattraper dès que possible. Mais si c’est sans raison, alors il doit rattraper ce jour et en plus nourrir un pauvre.


58EME QUESTION

Quel est le statut de celui qui doit rattraper un jour de ramadan de l’année 92 de l’hidjra et qui ne l’a pas rattrapé avant l‘année de jeûne suivante ?

REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si la personne néglige de rattraper son jeûne avant l’arrivée de l’autre ramadan, alors elle doit le rattraper dès que possible et, en plus, nourrir pour chaque jour un pauvre avec la moitié d’un sah. Et ce, dans le cas où elle n’avait pas de raison valable. Mais dans le cas de force majeure, comme la maladie ou autre, alors elle doit seulement rattraper son jeûne sans nourrir de pauvres pour chaque jour.


59EME QUESTION

Une personne est décédée le jour de l’haid et elle n’a pas pu jeûner, durant le dernier ramadan, le premier et le deuxième jour, à cause de la maladie, alors est ce que ses héritiers doivent jeûner pour lui ou nourrir des pauvres pour chaque jour ?

REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Si cette personne malade a rompu son jeûne par incapacité et n’a pas pu le rattraper, sachant qu’elle est morte le jour de l’haid, et vu que ce jour on ne peut pas jeûner alors il ne revient pas à ses héritiers de jeûner pour lui ou autre.


60EME QUESTION

Quel est le statut du musulman qui a mangé, pendant plusieurs ramadan, sans raison, loin de son pays, mais tout en accomplissant les autres obligations. Doit-il rattraper ce jeûne une fois qu’il s’est repenti à allah ou une fois qu’il est revenu à son pays ?

REPONSE DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE

Le jeûne de ramadan est un des piliers de l’islam. Et celui qui est dans l’obligation de le faire et le délaisse, alors il a commit un grand péché. Et certains oulamas estiment qu’il est mécréant. Donc, il doit se repentir et faire beaucoup de bonnes œuvres.
Et il doit faire correctement toutes les obligations. Mais l’avis le plus authentique des oulamas est qu’il n’a pas à rattraper ses jours car il est allé tellement loin dans son péché que seule le repentir sincère à allah pourrait le compenser. Et il ne doit plus revenir sur cet acte après cela.


61EME QUESTION

Est ce que c'est permit de jeûner les 6 jours de chawals avant d’avoir rattrapé ses jours de ramadan?
Et est il permit de jeûner les lundis de jeûne de chawals en espérant avoir la récompense du lundi et dans la niya de rattraper ses jours de jeûne ?
REPONSE de cheykh ibn 3otheymin rahimahoullah
La personne ne peut pas avoir la récompense du jeûne des 6 jours de chawal si elle n’ a pas rattrapé ses jours de ramadan obligatoires. Donc, il faut commencer par rattraper son jeûne de ramadan et ensuite jeûner les 6 jours de chawal et non le contraire.
Et, dans le cas, où les 6 jours correspondent au lundi et au jeudi elle aura 2 récompenses: Celle du lundi et du jeudi et celle des 6 jours de chawal. Et comme a dit le prophète (صلى الله عليه و سلم) : “inna al a3malou bi niyati"


62EME QUESTIOn

Est-il permit de lire directement du moushaf pendant la salat de tarawih et la salat de l’eclipse?

REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.
Il n’y a pas de mal, pendant les salat de tarawih et de l’eclipse, que la lecture soit faite à partir d’un coran directement car le but est de faire entendre le coran en entier aux prieurs. Et il y a des preuves du coran et de la sounnah qui démontrent qu’il est licite de lire du Livre directement dans la salat. Cela englobe aussi bien la lecture à partir du coran que du par cœur.
Il a été rapporté par aicha (radi allahou anha) qu’elle a ordonné à son esclave de la diriger en salat de nuit du mois de ramadan et que celui-ci lisait à partir d’un coran. (al boukhari).


63EME QUESTION

Certains imams regroupent, lors de salat de tarawih, les quatre rakha et parfois plus, avec une seule salutation finale et sans qu’ils ne soient assis toutes les deux rakha. Ils prétendent que cela fait partie de la sounnah.
Est ce que c’est un acte qui a un fondement dans notre législation ?

REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Cet acte n’est pas légiféré. Il est même déconseillé voire interdit par beaucoup de savants.
Le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: “La prière de nuit est deux par deux"
D’après aicha le prophète (صلى الله عليه و سلم) priait la salat de nuit en 11 rakha et faisait la salutation finale toutes les deux rakha et clôturait par une rakha. (al boukhari et muslim).
Aicha a rapporté aussi: “Lorsque le prophète (صلى الله عليه و سلم) priait la nuit, il accomplissait quatre rakha, ne m’interroge pas sur leur perfection et leur longueur, puis il accomplissait encore quatre rakha.”
C’est un hadith général.
Son sens est qu’il effectuait la salutation finale toutes les deux rakha et plusieurs autres hadiths viennent le prouver.


64EME QUESTION

Notre imam de la mosquée est excessivement rapide lors de la prière de tarawih. Au point où nous ne pouvons ni évoquer, ni glorifier allah, ni nous recueillir au cours de ce mois important.
En plus, il ne récite que la première partie du tachahoud, prétendant que cela est suffisant. Et dans la lecture, il ne lit pas plus de un ou deux versets.
Quel conseil pouvez-vous donner ?


REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Il est prescrit pour toute salat de les effectuer en toute quiétude. Alors, qu’il psalmodie dans la lecture, que les inclinaisons et les prosternations soient faites en toute quiétude, et qu’il fasse preuve de pondération en se relevant de l’inclinaison et de la prosternation car la quiétude dans la salat est un fard (une obligation).
La salat de celui qui ne prie pas avec quiétude est nulle selon les dires du prophète () dans les deux sahihayn: “Lorsqu’il a vu un homme prier sans recueillement, il lui a ordonné de recommencer sa salat”.
Il faut donc que cette lecture soit profitable aux prieurs afin que cela touche leur cœur. Et il est obligatoire aux imams et à ceux qui prient derrière eux de prier sur le prophète (صلى الله عليه و سلم) et il ne leur est pas permit d’aller à l’encontre de cela. Il est recommandé de rajouter des dou3as
avant la salutation finale comme le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit a mouhadh de dire cette douha: “Ô seigneur! aide moi à t’invoquer, à te remercier et à t’adorer de la meilleure des manières"


65EME QUESTION

Quel est le statut de lire la douha du qounout dans les nuits de ramadan ? Et est-il permit de la délaisser ?

REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Al qounout (de la prière du witr) est une sounnah mais si on la délaisse de temps en temps, il n’y a pas de mal.


66EME QUESTION

Si je préside la salat de tarawih suis-je obligé de lire les versets du coran les uns à la suite des autres, c’est-à-dire que je lise les sourates du coran dans l ordre ou dois-je lire à partir de là où je me suis arrêté, des versets lus pendant la journée ?

REPONSE de cheikh ibn baz rahimahoullah.

Il est permit à l’imam de faire entendre aux prieurs l’ensemble du coran lors des salats de tarawih, s’il arrive à le faire. L’imam récite chaque nuit des versets et les sourates qui suivent les verset et les sourates lus la veilles. Jusqu’à ce que progressivement les prieurs entendent l’ensemble du coran.
Le but est que l’imam accorde une attention particulière à la psalmodie du coran, à sa méditation et au recueillement. Car l’objectif de la salat est de se rapprocher d’Allah, de le glorifier et de se recueillir en espérant sa récompense et en craignant son châtiment
et non seulement l’accomplissement des rak3a dénuée de crainte et de quiétude.


67EME QUESTION

Est ce qu’il y a un nombre de rakha précise pour la prière de nuit ?

REPONSE de cheykh ibn otheymin rahimahoullah

Il n’y a pas un nombre obligatoire de rakha sur lequel faut se tenir pour la salat de nuit. Et si la personne prie toute la nuit il n’y a pas de mal. Même vingt ou cinquante rak3as, il n’y a pas de mal. Mais le mieux est l’exemple du prophète (صلى الله عليه و سلم), c’est-à-dire onze rakh3as.
D’après aicha, le prophète (صلى الله عليه و سلم) n’ajoutait pas dans la prière de nuit plus de onze rakhas, que ce soit durant le ramadan ou en dehors.
Mais la rakha doit se faire de la manière légiferée: Des lectures longues, des soujoud,...longs etc... Contrairement à ce qui se passe de nos jours. Et les imams ont une responsabilité et ne doivent pas s’empresser mais plutôt s’efforcer de suivre l’exemple du prophète (صلى الله عليه و سلم).


68EME QUESTION

Dans les pays scandinaves et du nord, les musulmans rencontrent des problèmes car la nuit ou le jour dure que 2h et aussi il arrive que les jours durent 6mois alors comment font les musulmans pour jeûner dans ces conditions ?

REPONSE de cheykh ibn 3otheymin rahimahoullah

Le problème qui se pose dans ces pays concerne les salat et le jeûne. Dans le cas où il y a un jour ou une nuit qui dure très longtemps, ils font leur prière normalement; mais le problème se trouvent dans les régions polaires où le jour dure 6 mois ainsi que la nuit. Et ces habitants doivent calculer pour pouvoir prier et jeûner au bon moment.
Les savants ont donné plusieurs façons:
On se base sur les horaires de mekka car c’est la mère des villes.
On partage le jour et la nuit sur 12 heures et sur ce calcul, on se base sur le moment adéquat.
On se base sur les horaires de la région la plus proche où il y a un jour et une nuit normal et ceci est l’avis le plus authentique.


69EME QUESTION

Nous sommes dans un pays où le soleil se couche très tard à 21h30-22h. Quand est ce que nous devons rompre le jeûne ?


REPONSE de cheykh ibn otheymin rahimahoullah

Du moment que vous avez un coucher de soleil, un jour et une nuit, vous devez rompre votre jeûne à ce moment-la.

Archives

À propos

Louange à Allâh, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. Nous croyons en Lui, et en Lui nous plaçons notre confiance. J'atteste qu'il n'y a Nul divinité digne d'etre Adoré a part ALLAH ET Mohamed (sws) et son serviteur messager