Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louange à Allâh, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. Nous croyons en Lui, et en Lui nous plaçons notre confiance. J'atteste qu'il n'y a Nul divinité digne d'etre Adoré a part ALLAH ET Mohamed (sws) et son serviteur messager

28 Jul

Sourate An nour

Publié par ADMIN  - Catégories :  #Tafssir-Commentaires du Coran




1. Voici une Sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons imposée,et Nous y avons fait descendre des versets explicites afin que vous vous souveniez ».

2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’ALLAH –si vous croyez en ALLAH et au Jour Dernier .Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition.

( Sourate An nour )


ALLAH a fait descendre cette sourate et prescrit clairement les ordres et enseignements qu’elle comporte, en y montrant le licite, l’illicite, quelques sentences et la peine prescrite qu’on doit appliquer à un genre de coupables. Elle contient des ordres fondamentaux que les hommes doivent observer pour toujours.


La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Il y a là la peine qu’on doit appliquer aux fornicateurs hommes et femmes .A cet égard les savants distinguent entre ces gens-là en prenant en considération l’état civil de chacun :ce fornicateur peut être célibataire ou marié suivant un contrat légal,adulte,libre et sensé.


La peine qu’on doit appliquer au fornicateur célibataire consiste à le frapper de cent coups de fouet et de l’exiler en dehors de son pays une année, d’après l’avis unanime des savants, à l’exception de l’imam Abu Hanifa qui laisse la sanction de l’exil à la décision du gouverneur .

Ils ont tiré argument du fait suivant cité dans les deux sahih :


« Deux bédouins vinrent trouver le Messager d’ALLAH sws. L’un deux prit la parole et dit : « Messager d’ALLAH ! Mon fils que voici était un salarié chez ce bédouin, il a commis l’adultère avec sa femme. J’ai racheté mon fils du châtiment de cent moutons et une esclave. En présentant son cas aux hommes versés,ils m’ont répondu que mon fils doit subir cent coups de fouet et un an d’exil,et que la femme de celui-là doit être lapidée (jusqu’à la mort). »

Le Messager d’ALLAH sws répondit :

« Par celui qui tient mon âme dans Sa main,je vais décider d’après le livre d’ALLAH. On doit te rendre les cent moutons et l’esclave,puis ton fils mérite cent coups de fouet et l’exil d’un an ».

Ensuite il s’adressa à Ounais un homme de la tribu de Aslam (un des compagnons qui était présent) et lui dit : « O Ounais,va trouver la femme de cet homme,si elle avoue son péché,lapide-la ».Ounais se rendit chez la femme qui avoua son péché,et il la lapida.

(Rapporté par Bukhari et Muslim, d’après Abu Hourayara)


Ceci montre que le fornicateur célibataire doit recevoir 100 coups de fouet et l’exil d’un an.Quant à la personne mariée, on la lapide jusqu’à la mort.

Ibn Abbas rapporte que ‘Umar ibn Al-khattab fit le discours suivant, après avoir loué ALLAH :

« Homme ! Allah a envoyé Muhammed sws avec la vérité. Il lui a révélé le Livre ou s’y trouve le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu et bien conçu. Le messager d’ALLAH sws a ordonné la lapidation et nous l’avons appliquée à notre tour .



Ce que je redoute c’est qu’un jour viendra ou l’on dira :

 « Le verset qui consiste à lapider le fornicateur ne se trouve pas dans le Livre d’ALLAH »

.Ainsi les hommes négligeront une peine prescrite qu’ALLAH a imposée. La lapidation existe dans le Livre d’ALLAH et doit être appliquée aux hommes mariés fornicateurs et aux femmes également en constatant ce péché par l’un des faits suivants :
La preuve évidente,la grossesse et l’aveu personnel.

Archives

À propos

Louange à Allâh, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. Nous croyons en Lui, et en Lui nous plaçons notre confiance. J'atteste qu'il n'y a Nul divinité digne d'etre Adoré a part ALLAH ET Mohamed (sws) et son serviteur messager